« ce que j’amène à mes enfants nourris mes petits-enfants » 

« Depuis que j’ai dit à mon fils (lui-même papa) que je suivais ces ateliers de parents, il s’y est intéressé, et maintenant il me passe des appels spontanés (chose qu’il ne faisait jamais), et il me parle de son quotidien : cela me fait un plaisir immense. Une distance s’était installée entre nous, parce que j’étais une maman très excentrique… Avec ma fille, j’ai réalisé que je confondais ma vulnérabilité et la sienne et j’ai quitté la casquette de maman sauveuse. Je l’écoute maintenant, je lui ai rendu sa liberté.  Je vois peu mes petits-enfants, mais ce que j’amène à mes enfants nourris mes petits-enfants, je le sais. Et puis ma 4ème petite fille vient de naître. Je me sens à ma place, auprès d’eux et aussi réconciliée avec mon enfant intérieur. Je réponds à ses besoins, à ses envies. Je me sens plus joyeuse, en paix. Même si j’arrivais fatiguée aux ateliers, même si j’y ai exprimé ma vulnérabilité, j’y ai toujours trouvé une lumière. Dans ce groupe, j’ai trouvé un cercle de femmes, et en chacune d’elles un bout de moi, merci !

«   

amet, elit. Sed sem, dapibus Praesent nec