« J’avais mis la barre trop haute : c’était insurmontable »

« Je faisais déjà beaucoup de choses avec mon enfant de manière intuitive, ce travail m’a confortée, rassurée.

C’est finalement la relation que j’ai avec moi-même qui a évolué au fil des mois.
Je me trouve moins critique vis-à-vis de moi-même : le dialogue intérieur s’apaise.
Et je suis moins dans le contrôle, je me donne plus le droit à l’erreur.
J’ai observé ici que j’avais l’impression que j’allais devenir maltraitante au moindre faux pas, et que j’avais mis la barre trop haute : c’était même insurmontable !

Dans nos échanges entre parents, nous avons relativisé : Je suis humaine, et les émotions sont normales.
Du coup, mon fils est plus cool car il reçoit moins de tension.

Mon fils m’a révélée. Il me guide.
Mais toute la bienveillance avec laquelle je l’accompagne, j’aimerais maintenant l’offrir à d’autres, et à moi-même.
Alors j’ai décidé de le faire garder davantage, de prendre des temps avec mon compagnon. Et les temps avec mon fils seront encore plus qualitatifs du fait que j’aurais pris du temps pour moi. »

2bf2d4cb4b5ea7eb4336e736a9227033EEEEEE

Pin It on Pinterest

Share This