« Je ressens plus d’empathie pour moi-même »

« Je me sens plus à l’écoute, et j’observe mes enfants sans intervenir forcément.

Au début des ateliers, je gérais autrement les priorités : par exemple, j’expliquais à mon enfant que quand j’étais en train de manger, je n’étais pas disponible. Mais j’ai compris qu’il a besoin de bouger, et qu’il peut avoir quelque chose d’important à vivre: alors, je m’occupe de lui s’il en a besoin, il est comblé de ces quelques minutes d’attention, et je peux me réinstaller pour manger tranquillement. J’ai mis en place la rétrospection de la journée.

Dans ce groupe, j’ai été valorisée, j’ai reçu, j’ai donné…  je ressens plus d’empathie pour moi-même. Et beaucoup plus de joie ! L’énergie remonte. »

537c7e5760fe8645f64a18415877faecddddddddddddddddddd