« Je me sens plus à l’écoute, plus en empathie »

« Je me sens plus à l’écoute, plus en empathie avec mes enfants. Pour mieux les comprendre, je les observe, je tente de trouver la source, je creuse… « est-ce qu’il s’est passé quelque chose ces derniers jours qui expliquerait ce comportement ? »… je cherche.

Vis à vis de moi-même, beaucoup de choses ont changé pendant ce cycle: ça faisait des années que je cherchais, et j’ai trouvé: toutes mes émotions pas drôles au quotidien sont reliées à mon enfance, c’est énorme !
Pourquoi je me fixais des objectifs concernant les apprentissages de mes enfants? Parce que j’ai été violentée à l’école.
Et puis j’ai gagné en confiance en moi en réalisant que ma mère faisait tout, et que je n’ai pas pu faire par moi-même.
Le groupe a été un grand soutien. Et j’ai été touchée par les émotions des autres parents, qui faisaient écho aux miennes: chacun avait son histoire et il n’était pas question de se juger. »
4362f648ab09db52c494299368275bcb%%%%%%%%%