« Le groupe a été un soutien dont j’avais besoin »

« Aujourd’hui, je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas dans la relation avec mes enfants. Et mes enfants le sentent.

Le petit était un bébé calme car nous étions débordés, mais il a trouvé de l’espace: il s’exprime plus, et c’est tant mieux !

Et quand l’aîné sent que je ne suis pas la maman que j’aimerais être, que je ne suis pas à l’aise, il me renvoie à moi : «Maman tu m’as crié dessus » : il a compris que ce n’est pas ce que je veux… On s’ajuste et c’est important pour moi.

La pratique de l’écoute que l’on a apprise dès le 1er atelier me sert partout.

En arrivant dans ce groupe, je perdais pied, j’étais dépassée par le quotidien, la reprise du boulot… et j’avais besoin de prendre du recul.

Et puis ça devenait compliqué de donner une éducation différente de celle que j’avais reçue. J’avais la sensation qu’en me détachant de l’éducation de mes parents, je me retrouvais toute seule dans un grand bain. Le groupe a été un soutien dont j’avais besoin. Il m’a donné l’énergie, la force de m’attaquer à ce problème : je n’étais pas toute seule.

C’est vraiment bien d’avoir vécu ces ateliers à ce moment-là de ma vie ! »

f43d9a7c0b0cc4dd5534ba1b822ce46dTTTTTTTTTTTTT

Pin It on Pinterest

Share This