“Ces soirées étaient de vrais shoots d’humanité” 

« Je repars avec plus de place : pour mes émotions et l’auto-empathie déployés en venant à ces soirées. Pour ma vie de femme, et pas que de mère. Et du coup je laisse plus de place à mon conjoint, je me sens moins dans le contrôle. Je peux accueillir que mes enfants se chamaillent, se battent même, je vois ce que j’amène dans leur conflit quand j’y amène ma propre colère… Ma colère prend plus sa place par ailleurs, et du coup elle est moins dans la relation. Si chacun alimente le foyer, ça fuse. Alors que si une seule personne l’alimente, c’est fatiguant. Je suis ravie de tous ces partages ! Ces soirées étaient de vrais shoots d’humanité. Merci. »

eget venenatis, elit. velit, Praesent elementum